L'avis de Celibataire.info :
4/5

Après notre article sur comment choisir son vin pour boire seul, nous poursuivons notre quête des plaisirs épicuriens liés à l’œnologie. Car bien choisir un vin c’est bien, mais savoir le déguster dans les meilleures conditions est également primordial !

Que vous souhaitiez déguster votre vin à boire en solo de la meilleure des manières, que vous souhaitiez faire profiter vos invités (ou vos hôtes) d’un vin servi à la bonne température, ou encore que vous cherchiez une idée cadeau pour célibataire, nous avons testé pour vous une nouvelle génération de thermomètre à vin, le thermomètre à vin connecté Kelvin.

Sommaire de notre Dossier Test

Pourquoi un thermomètre à vin ?

Servir (et boire) le vin à la bonne température est indispensable afin de déguster et apprécier celui-ci dans les meilleures conditions.
Si le vin rosé et le vin blanc (ainsi que les vins pétillants) se boivent frais et évitent ainsi de trop gros impairs, la température de service du vin rouge est plus délicate.
Bien que certains vins rouges (notamment les vins légers ou du Beaujolais) se servent relativement frais, la plupart des vins rouges perdront leurs qualités organoleptiques (arômes, flaveurs…) et leur intérêt s’ils sont servis trop froid. A l’inverse, un vin trop chaud sera plus agressif, fera plus ressentir son alcool.

Température du vin

Un vin rouge est généralement à servir chambré. Cependant ce terme historique n’est plus à prendre au pied de la lettre : en effet, les chambres étaient bien plus fraiches il y a des centaines d’années !
Ainsi un vin rouge servi à température ambiante sera bien souvent trop chaud…

Autre erreur courante : les vins blancs et rosés ne doivent généralement pas être bus sitôt sorties du réfrigérateur (souvent à 5-6°), lorsque leur température optimale se situe plutôt aux alentours de 8 à 10°.

Voici ci-dessous une excellente infographie du site du fabricant, qui résume bien en quoi la température joue sur tous les aspects du vin et de sa dégustation.

Pour les non-anglophones, le schéma est divisé en trois colonnes, température du réfrigérateur (trop froid), température idéale, et température de la pièce (trop chaud).
Si trop froid, l’acidité tourne à l’aigre, les tannins (pour les vins rouges) sont amers, l’alcool (toujours pour les vins rouges) est indétectable, le corps est comme de l’eau, les arômes restent en sourdine, et la saveur est diminuée.
Si trop chaud, la saveur est écrasante, le corps excessif, l’alcool dominateur et écrasant, les arômes confus, les tannins flous, et l’acidité éteinte.
A la bonne température, les tannins (pour les vins rouges) sont concentrés, l’acidité équilibrée, le corps parfait, la saveur se révèle, les arômes sont présents, et l’alcool détectable juste ce qu’il faut.

Température idéale de service des vins

Refroidir ou réchauffer le vin

Il vaut mieux servir un vin un peu trop frais, que trop chaud. Il vous sera bien plus facile d’obtenir votre vin à bonne température dans le premier cas. Sachez qu’à température ambiante (aux alentours de 25°) le vin réchauffe environ de 2 degrés toutes les 20 minutes, et même toutes les 10 minutes voire moins dans votre verre !

A l’inverse, devoir refroidir un vin implique de le laisser un certain temps au réfrigérateur, voire d’utiliser une « chaussette » rafraichissante ou un seau à glace (plus souvent utilisés pour garder le vin blanc ou rosé à bonne température à table).

Connaître la température de sa bouteille

Dans tous les cas et si vous souhaitez servir votre vin dans les bonnes conditions, il vous faut pouvoir contrôler la température de votre bouteille pour la servir au bon moment.

Pour cela vous devez utiliser un thermomètre à vin.

Plusieurs appareils peuvent vous aider : thermomètre laser (appareil multi-usages que l’on trouve au rayon bricolage), bague métallique avec une bande colorée thermo-réactive (plutôt gadget et premier prix), thermomètre sonde à plonger dans la bouteille (mais cela implique de déboucher la bouteille), ou encore donc le thermomètre connecté objet de ce test.

A propos de Rawell

logo Rawell

La société Rawell basée en Gironde et fondée en 2008, est un distributeur d’articles et accessoires innovants pour la dégustation du vin.

Stéphane Lavigne, son fondateur, a eu pour objectif de trouver un accessoire pour chacun des grands concepts de dégustation.
En dehors du thermomètre que nous avons testé, Rawell propose ainsi également des accessoires d’aération du vin, de préservation et conservation, ou encore de maintien de la température.

Distribué chez les cavistes, boutiques art de la table et en ligne, Rawell développe en parallèle le marché de la restauration.

Le vendeur obtient 95% d’avis positifs (133) sur Amazon depuis 2010.

A propos du Kelvin K2

Le thermomètre Kevin K2, imaginé par Steve Parker, est conçu au Royaume-Uni, et fabriqué en Chine.

Voici une petite vidéo de présentation par son concepteur (en anglais) :

Contenu de la boîte – Déballage

A l’ouverture du carton du Kelvin K2 on retrouve :

  • Le thermomètre Kelvin dans un sachet plastique.
  • Un câble USB (sortie standard USB-A).
  • Une planche d’autocollants de 6 couleurs différentes – utiles si vous utilisez plusieurs Kelvin.
  • Un guide de démarrage rapide (renvoyant notamment au site sur lequel vous pouvez télécharger la notice complète).

Le câble peut paraître un peu court (30 cm), mais vous n’avez finalement pas besoin de plus pour brancher et recharger le thermomètre sur votre ordinateur par exemple.

Le temps de charge du Kelvin est assez rapide, aux alentours d’une heure. Son autonomie annoncée est ensuite de 16 heures, ce qui nous a semblé particulièrement surévalué en revanche (comptez plutôt 4-6 heures). Cela reste cependant largement suffisant pour mesurer la température de plusieurs bouteilles par semaine.

Thermomètre à vin connecté Kelvin - Chargement
Le Kelvin en charge.

RAS donc au niveau du packaging. On pourra juste éventuellement regretter l’absence d’une petite housse pour le prix, lorsque par exemple on souhaite emmener le thermomètre pour un repas chez des amis.

Premier aperçu du Kelvin K2

Le thermomètre est en plastique dur, et semble robuste. A l’inverse des bracelets métalliques premier prix, le Kelvin se clipse bien et plaque bien sur la bouteille. Il est évidemment positionnable sur tous les types de bouteille de 75 cl, y compris les bouteilles de champagne.

Sur le devant de l’appareil on retrouve une LED indiquant la charge, une LED témoignant de la connexion et communication en Bluetooth, et une LED indiquant si le vin est trop chaud (rouge), trop froid (bleu), ou à température idéale (vert) selon la température ciblée via l’application.

Vin à température idéale
La couleur de LED clignotante indique si la température idéale est atteinte.

Le thermomètre ne doit pas être placé au congélateur – cela étant dit, nous vous déconseillons de placer n’importe quel vin dans ce compartiment !
Rien n’est indiqué pour l’entretien, mais bien sûr ne le plongez pas dans votre cuvette à vaisselle !

En ce qui concerne la garantie, elle est indiquée de 24 mois sur le site du fabricant (produit à enregistrer sur https://mykelvin.co.uk/pages/register-your-warranty ).
En cas de souci vous pouvez contacter Rawell bien sûr, ou encore le fabricant (en anglais), même si ce dernier n’a jamais répondu à une simple demande concernant son fonctionnement.

Thermomètre à vin connecté Kelvin K2 : Comment ça marche ?

L’utilisation de l’appareil est assez simple. Vous devez d’abord télécharger l’application MyKelvin sur le Google Play Store ou l’Apple Store.
L’installation est rapide. Le fichier ne fait que 7 Mo, pour un poids total de 30 Mo environ (Android) sur votre appareil après installation. Une application légère donc.

Après s’être assuré que le Bluetooth de votre appareil est allumé, il suffit ensuite d’appairer le Kelvin. Une fois fait, celui-ci sera toujours reconnu lors du lancement de l’application et lorsqu’il sera mis en marche.

Appairage Bluetooth Kelvin K2

Nous avons rencontré quelques soucis pour appairer le thermomètre au départ, que l’application ne voyait pas. Il est en fait important de procéder dans un certain ordre :

  1. S’assurer que le K2 est éteint.
  2. S’assurer que le Bluetooth est activé sur votre appareil.
  3. Ouvrir l’application et aller sur la page d’accueil / pour trouver son vin. A noter qu’il faut répondre oui à la question de lui autoriser la géolocalisation, même si celle-ci n’est aucunement utilisée (bug connu lié à Android).
  4. Allumer le K2.
  5. « Nouveau Kelvin détecté » s’affiche ensuite dans les 20 secondes.

Une fois ces quelques étapes réalisées, plus aucun souci.

A noter également que vous pouvez appairer jusqu’à 6 thermomètres Kelvin différents à votre application. Vous pouvez les identifier ensuite en leur attribuant un badge de couleur.

La suite est des plus simple : il suffit de placer le thermomètre au bon endroit sur la bouteille (le contact doit être au contact du verre – pas de l’étiquette, et placé sous le niveau du vin lorsque la bouteille est entamée), puis de faire un appui long sur le bouton de marche/arrêt.

Thermomètre connecté sur bouteille de vin rosé

Dans l’application, vous pouvez choisir le type de vin selon 6 catégories de base (vin blanc léger, vin blanc moyennement corsé,  vin blanc corsé, vin rouge léger, vin rouge moyennement corsé, vin rouge corsé, vin rosé léger, vin rosé corsé), ou encore selon le cépage ou l’appellation.
La température de service conseillée reste indicative, même si déjà un très bon indicateur pour les néophytes.
Une fois le « vin » sélectionné (type que vous pouvez également ajouter en favori), la température actuelle et celle à atteindre s’affichent. Vous pouvez également changer la température cible si vous le souhaitez – par exemple pour respecter celle conseillée sur l’étiquette de la bouteille.

Un chronomètre de 5 minutes peut-être lancé, durée nécessaire et conseillée pour que le thermomètre puisse prendre la mesure et afficher une température actuelle du vin fiable.

Ensuite, la température se réactualise du moment que vous êtes toujours bien en liaison Bluetooth (vérifiez que l’icône ne devient pas barré). La couleur de fond variera également pour informer si le vin est trop chaud ou trop froid. Enfin, vous pouvez aussi recevoir une notification une fois que le vin a atteint la température souhaitée.

Application MyKelvin

L’application MyKelvin pour gérer le thermomètre fait le boulot, à défaut d’être exempte de quelques bugs ou problèmes d’ergonomie.
Les options sont peut nombreuses ce qui permettra de rapidement l’avoir assimilée. Certains petits désagréments viennent donc en revanche perturber l’utilisation, comme quelques bugs d’affichage (selon votre appareil), de paramétrage (réglage de l’extinction automatique), ou certaines options peu instinctives.
On aura noté plus particulièrement l’affichage des crans de températures un peu buggé, des couleurs ne s’affichant pas toujours comme elles devraient, ou encore les notifications de bonne température atteinte pas toujours reçues.

Au final il convient mieux d’utiliser l’application comme un outil de mesure de la température, et de s’assurer « manuellement » que le thermomètre communique toujours bien avec votre appareil, tout en vérifiant soi-même l’évolution de la température jusqu’à celle souhaitée sans s’en remettre uniquement à l’attente de la notification, pour plus de sureté.

Simplicité et bonne compatibilité mais pas de mises à jour

On apprécie en revanche les nombreuses informations dispensées par l’application à propos des types de vins, cépages, régions. Même si toutes les appellations n’y sont pas loin de là (on trouve en revanche aussi des vins étrangers), ces informations sont intéressantes et instructives.

Autre bon point : Même si l’application n’a jamais été mise à jour depuis 2019 et qu’on regrettera donc la non résolution des bugs ou l’absence d’améliorations, elle a le mérite d’être compatible même avec de vieilles versions d’Android (Android 6 sur notre tablette de test). Voilà qui rassurera ceux qui font durer leur téléphone ou tablette !

Voici ci-dessous quelques captures d’écran de l’application. L’écran principal affiche notamment le calcul du temps de rafraichissement nécessaire théorique, la charge de la batterie, la connectivité Bluetooth, la température actuelle du vin et la température cible, l’accès au paramétrage personnalisé et aux favoris, à la minuterie…
A noter que ces captures ont été réalisées sur une ancienne tablette sous Android 6, et il est possible que les petits bugs d’affichage viennent de là. Vous pourrez voir d’autres aperçus sans bugs sur la page de téléchargement de l’application dans le PlayStore ou l’AppStore.

Test : Le thermomètre est-il efficace ?

Les températures données semblent fiables. Testé en même temps qu’un bracelet métallique à bande thermo-réactive, les températures indiquées correspondent – mais celle du Kelvin est bien sûr bien plus précise, au dixième de degré près, pendant que l’on « devine » un intervalle à 2-3 degrés près avec le bracelet.
La température nous a semblé peut-être très légèrement surévaluée, ce qui n’est pas tant une mauvaise chose sachant que le vin ne pourra que se réchauffer dans le verre, pas se refroidir.
Nous avons constaté un écart de température assez conséquent (de 9° à 5°) en revanche entre deux bouteilles placées dans le même réfrigérateur à une semaine d’intervalle, mais le travail de refroidissement de ce dernier (peut-être lié à la chaleur estivale) peut en être la cause. Le réchauffement de la température sitôt la bouteille sortie était d’ailleurs également assez impressionnante, s’il n’y avait pas d’erreur.

En ce qui concerne la communication en Bluetooth, nous serons un peu plus sceptiques sur les 5 mètres annoncés (à travers la porte du réfrigérateur). Même à 1 mètre la connexion arrivait à se perdre lors de notre test. Ce paramètre reste cependant sans doute tributaire du type de réfrigérateur et du matériel de la porte, même si nous avons rencontré le même écueil avec deux réfrigérateurs différents. A voir si l’âge et les performances de la tablette ou du smartphone peuvent aussi jouer.

Si vous rencontrez le même souci, mieux vaut aller ouvrir la porte du frigo pour refaire une mesure fiable.
En ce sens, le thermomètre sera plus utile pour mesurer la température de la bouteille une fois sortie du réfrigérateur, avec votre téléphone ou tablette juste à côté. Devoir se tenir proche du réfrigérateur (quelques mètres) en permanence voire ouvrir la porte de temps en temps, sera sans doute moins pratique, surtout lors d’un repas en famille ou entre amis. En cela, l’idéal aurait peut-être été un type de connectivité Wi-Fi, plus fiable et avec plus de portée.

Note globale :
4/5
Facilité d'emploi :
4/5
Efficacité :
4.2/5
Qualité, fiabilité :
4/5
Qualité/prix :
3.5/5

En conclusion

Les options pour contrôler la température de service du vin ne sont curieusement pas légion, en dehors des thermomètres multi-fonctions (pas toujours pratiques) ou des bagues premier prix (qui dépannent mais restent approximatives). En cela ce thermomètre connecté est une bonne idée, à la fois globalement fiable et pratique surtout à notre époque où le smartphone nous est greffé aux doigts.
En dehors de son application pas exempte de reproches et de la connexion Bluetooth pouvant poser quelques problèmes, l’outil nous semble donc adapté.

Si sa conception semble fiable et que l’innovation a un coût, reste le prix de 39,90€ qui peut rebuter. Si vous êtes un amateur de vin (y compris en solo), que vous recevez souvent du monde (ou que vous êtes souvent invité), ou que vous cherchez un cadeau digne de ce nom et original pour un amateur de vin, l’achat semble cependant raisonnable.

Vous pouvez acquérir le thermomètre à vin connecté Kelvin K2 sur la boutique de son distributeur en France, Rawell, ou sur Amazon.
En l’achetant sur Amazon en passant par l’un de nos liens dont celui ci-dessous, vous nous permettrez de recevoir une (modique) commission et récompenserez le travail réalisé pour ce test, si celui-ci vous aura été utile.

  • Praticité et facilité d’utilisation dans l’ensemble
  • Peu d’alternatives à la fois fiables et aussi pratiques
  • Peu encombrant
  • Aspect robuste
  • Application compatible avec de vieille versions d’Android
  • Objet amusant
  • Application souffrant de bugs et à l’abandon
  • Bluetooth limitatif et pas toujours fiable
  • Prix

Fred

Célibataire, 42 ans, curieux et touche à tout. Passionné par les voyages, le sport et la gastronomie.

Laisser un commentaire