Prendre soin de sa santé est une évidence, que l’on a parfois tendance à négliger soit par manque de temps, de motivation, ou de soutien. Or lorsque l’on est célibataire et que l’on vit seul, les mauvais réflexes ou le laisser-aller peuvent vite survenir.

Pourtant, éviter certains pièges et prendre soin de soi ne demandent souvent que peu d’efforts. Et quand bien même le premier pas est difficile, vous vous remercierez ensuite !

Prendre soin de sa santé en tant que célibataire implique plusieurs choses à surveiller, dont l’alimentation, le sommeil et le sport (ou l’activité physique).
Voici nos conseils pour vous aider à progresser dans chacun de ces domaines.

Bien manger : De l'importance de surveiller son alimentation

Ce que vous donnez à votre corps est son carburant, comme pour une voiture. Si vous ne lui donnez pas ce qu’il faut, vous irez au devant d’ennuis techniques, à court ou long terme. Or c’est exactement la même chose pour le corps humain. Et votre alimentation rejaillira sur à peu près tout le reste, que ce soit physique ou mental.

Consultez notre article dédié et nos conseils pour vous aider à manger sain et retrouver de bonnes habitudes. Et si vous n’y voyez pas forcément un intérêt capital dans l’immédiat, pensez à votre santé dans le futur !

En plus d’une alimentation équilibrée et raisonnable, vous pouvez aussi vous orienter vers les compléments alimentaires.

L'importance du sommeil - Conseils pour mieux dormir

L’importance du sommeil est très souvent sous-estimée, et négligée.

En effet, le sommeil impacte de nombreux aspects de la santé, et peut même entraîner des pathologies sur le long terme s’il n’est pas bon.

Chaque individu peut avoir des besoins qui lui sont propres (peut-être avez-vous déjà remarqué que vous étiez fatigué après avoir trop dormi, ou en pleine forme après avoir dormi quelques heures ?). Mais bien évidemment, la qualité du sommeil compte énormément.
Pour optimiser la qualité de votre sommeil et son efficacité, voici nos conseils.

Dormez suffisamment

En règle générale, on conseille 8 heures de sommeil par nuit, même si ce besoin diminue aussi avec l’âge. Certaines personnes peuvent encaisser une certaine durée de manque de sommeil, avant de « recharger les batteries » avec une grasse matinée le week-end.
A vous de vous connaître et de savoir ce qui fonctionne le mieux pour vous. Mais si vous êtes fatigué et que vous sentez que cela influe sur votre santé, agissez !

En cas de sensation de fatigue récurrente au réveil (ou dans la journée), même si vous avez dormi un nombre d’heures suffisant, c’est le signe d’un mauvais sommeil. Voyez si de meilleures routines peuvent améliorer les choses, aidez-vous éventuellement de compléments alimentaires. Mais si cela persiste, le stress en est peut-être la cause. Parlez-en aussi à votre médecin dans le cas où votre tension psychologique (notamment) entraîne d’autres problèmes comme l’apnée du sommeil.

Homme qui dort

Réglez une bonne température

Même si on apprécie une chambre bien chauffée l’hiver, notez qu’une température trop élevée n’est pas la meilleure amie d’un bon sommeil.
Essayez de ne pas dépasser 23 degrés. On conseille même plutôt une température entre 16 et 20 degrés. Mieux vaut toujours une température un peu plus basse avec une bonne couette ou couverture que vous pouvez toujours repousser au besoin.

En été il est bien entendu parfois difficile de faire chuter cette température, et un simple ventilateur n’est souvent qu’une aide modérée. Si vous le pouvez, orientez-vous un climatiseur.

Attention cependant aussi au taux d’humidité. Il n’est en effet pas rare que les climatisations assèchent l’air, et entraînent d’autres inconvénients au réveil (bouche et yeux secs, nez qui coule).

Offrez-vous une bonne literie

L’avantage quand on est célibataire, c’est qu’on a plus de place dans le lit. 🙂 Et d’autant plus si vous avez la chance d’avoir un lit double.

Toutefois, il est important de dormir sur un bon matelas, ni trop ferme ni trop mou (même si cela dépendra aussi de vos goûts en la matière).
La constatation est la même pour le choix de votre ou vos oreillers. Mais dans tous les cas, choisissez une literie de qualité et reconnue pour permettre une bonne position et un bon maintien.

Sachez que l’on conseille généralement de changer son matelas toutes les 10 ans.

Oreiller blanc

Quel type d’oreiller ?

L’avantage de pouvoir choisir votre oreiller est que vous pouvez vous orienter vers le modèle de votre choix, qu’il soit de type traversin, oreiller carré, oreiller ergonomique…

L’option des oreillers rafraichissants est à considérer si vous avez du mal à vous endormir, particulièrement l’été ou que vous résidez dans une région chaude.

Surveillez l’heure et le contenu de vos dîners

Heure du repas

Essayez de manger à heure régulière le soir, et surtout pas trop tard avant l’heure du coucher, pour avoir eu le temps de bien digérer.

Evitez certaines nourritures trop lourdes, grasses ou épicées, qui vont rallonger et perturber la digestion et donc le sommeil. Préférez donc un repas léger le soir.

Evitez également alcool et excitants. L’alcool est très déconseillé le soir, d’autant qu’il contribue à une certaine déshydratation. Bon, évidemment on ne vous dit pas de ne plus jamais faire la fête non plus. 🙂 Mais évitez autant que possible l’alcool avec votre repas du soir en semaine.

Dans le même ordre d’idée, ne consommez pas d’excitants tels que café ou thé le soir. Dans la mesure du possible, évitez même d’en consommer plusieurs heures avant le coucher. Certaines personnes évitent même de boire du café après 13 heures.

Evitez les écrans

Smartphone au lit

Eviter les écrans ? Plus facile à dire qu’à faire à notre époque ! D’autant plus que nous sommes nombreux à aimer regarder un bon film ou une série avant d’aller au lit.

Pourtant, les méfaits des écrans ont été l’objet de nombreuses études, qui ont notamment prouvé qu’ils perturbaient le sommeil.

Evitez donc autant que possible de surfer sur Internet ou de consulter votre smartphone trop longtemps le soir, ou trop proche de l’heure de votre coucher. Dans l’idéal il faudrait stopper les écrans au moins une heure avant le coucher.

Car voici la coupable des troubles liés à l’utilisation des écrans le soir : la lumière bleue générée par les écrans. Même si vous ne la voyez pas, sachez que cette luminosité spécifique laisse croire au cerveau que le jour est toujours là, empêchant ou ralentissant la production de mélatonine par le cerveau, une substance capitale pour l’endormissement.

Une nouvelle technologie de verres a donc vu le jour il y a quelques années. Qu’ils soient optiques ou de simples verres de confort, ces verres anti lumière bleu agissent comme un filtre. Mais rassurez-vous, ces verres ne changent en rien votre perception des couleurs.
Sans qu’ils aient à 100% convaincu la communauté scientifique, ces verres méritent d’être essayés (avant souvent d’être adoptés).

Privilégiez des activités relaxantes

Plutôt que la télévision ou Netflix, les premiers réflexes lorsque l’on est seul(e) chez soi et qu’on a besoin de « compagnie » ou d’un fond sonore, essayez de préférer la lecture d’un livre, installé confortablement dans votre lit.

Certaines personnes apprécient un bon bain chaud comme une solution efficace de relaxation avant d’aller au lit. D’autres conseillent un verre de lait chaud. Mais une tisane de type camomille (et en tout cas sans excitant) se montrera sans doute encore meilleure.

En ce qui concerne le sport les avis divergent. Certains conseillent de ne pas en faire après 19 heures, d’autres au contraire éprouveront une bonne évacuation du stress à ce moment clé de la journée.

Lecture au bain

Célibataires, faites du sport !

Les bénéfices du sport et d’une activité physique régulière ne sont plus à prouver, et ce à tous les âges de la vie. Le sport :

  • Renforce vos défenses immunitaires
  • Augmente votre endurance, votre souplesse et votre force physique
  • Contribue à votre bien-être mental et psychologique, en libérant notamment de la dopamine (« l’hormone du bonheur »)
  • Permet de vous changer les idées
  • Permet de vous dépasser et de gagner en confiance en vous
  • Contribue au bien être et à la relaxation, et favorise l’endormissement
  • Peut vous permettre de perdre vos kilos en trop et de retrouver la ligne

Sport intérieur

Quels sports pour les célibataires ?

Nous ne vous conseillerons pas réellement de sport en particulier. Au contraire nous ne pouvons que vous encourager à choisir un sport qui vous plaise, ou qui puisse vous permettre d’atteindre vos objectifs. Pour ce faire, vous devrez vous y tenir, c’est pourquoi vous devez apprécier vos séances, et qu’elles ne soient pas une contrainte.

Etre célibataire n’a pas de réelle incidence sur le sport que vous pouvez pratiquer. Il est en effet toujours possible de vous rendre seul(e) dans une salle de sport, et même de vous y faire de nouveaux amis (voire parfois de rencontrer l’âme sœur).

Pour vous inscrire à un club de sports, consultez Internet, recherchez sur Facebook, ou demandez autour de vous pour en trouver un de bien près de chez vous. Et si vous hésitez toujours parce que vous devrez y allez sans y connaître personne, dites-vous bien que de nombreuses autres personnes sont dans le même cas ! Dépassez cette timidité inutile, et pensez à votre bien.

De nombreux clubs de sport ouvrent d’ailleurs leurs portes en offrant quelques premières séances gratuitement, notamment en début de saison à la rentrée de septembre. Profitez-en pour y aller faire un tour, sans aucun engagement !

Salle de sport

En solo, la course à pied reste bien sûr l’un des sports les plus pratiqués (et avec un peu de chance vous pouvez même la pratiquer près de chez vous et dans la nature, ce qui vous offrira en plus un bon bol d’air frais).
Un autre de ses avantages est qu’elle ne nécessite que peu d’investissement (une bonne paire de chaussures et une bonne tenue adaptée tout au plus), et qu’elle constitue un sport totalement gratuit.
La natation est sinon l’un des sports les plus complets qui soit, et tout à fait praticable en solo.

Dans le pire des cas, sachez qu’il est recommandé au moins 20 minutes de marche par jour. Si vous ne pouvez pas le faire du temps de midi par exemple, vous pouvez toujours adapter vos habitudes, par exemple descendre quelques arrêts avant votre arrêt si vous prenez les transports. Ou marcher au lieu de prendre la voiture pour une course à 5 minutes de là.

Course à pied

Autre option pour le célibataire, les sports d’intérieur, puisque de nombreuses machines sont maintenant accessibles au grand public : rameurs, tapis de course, vélo d’appartement, banc de musculation… C’est une solution intéressante si vous n’avez pas la possibilité de pratiquer en extérieur (par exemple si vous habitez dans une grande métropole), que vous n’avez pas trop le temps de vous rendre ailleurs après le travail, ou que vous aimez pratiquer quand ça vous chante. Si la surface de votre appartement le permet, cherchez donc une machine qui vous plaise.

Le plus dur restera de vous tenir à vos séances en solo, et à garder la motivation. Gardez une trace de vos séances, progrès et résultats sur votre ordinateur, faites une compétition amicale avec des amis, ou même inscrivez-vous à des communautés en ligne, si cela peut vous aider à garder le bon cap !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email