Si les célibataires sont depuis longtemps des cibles marketing partout dans le monde, en Asie et plus particulièrement en Chine et au Japon on commence même à compter sur eux pour agir en faveur de certains pans de l’économie.

En 2019, ils étaient 260 millions d’adultes célibataires en Chine, dont 1 sur 3 vivant seul(e). Parmi eux, 60% sont des hommes.

Ce nombre était prévu d’augmenter en 2020. D’après un rapport publié par la plateforme de rencontres Zhen-ai en Chine, un tiers des célibataires le sont depuis plus de 3 ans, tandis que 1 personne sur 8 n’a jamais été en relation.

Dans le même temps au Japon, on estime que 2 foyers sur 5 ne seront composé que d’une seule personne d’ici 2040.

Célibataire asiatique
Les ventes de certains produits pour une personne ont augmenté de 30% en Asie.

L’étude montrait aussi que ces personnes seules dépensent la plupart de leurs revenus dans le shopping, les activités sociales et les voyages.

Les industriels continuent donc de tenter de répondre à la demande de cette population grandissante. Sur la plateforme Alibaba, les ventes de produits tels que les mini-sachets de riz ou les petites bouteilles de vin ont augmenté de 30% dans ces pays.
Même les professionnels de la restauration réfléchissent à comment profiter de cette manne, d’autres recherches prouvant que les personnes seules ont mathématiquement un budget plus élevé pour leurs dépenses potentielles.

Et si les célibataires devenaient le principal cœur de cible de la société de consommation dans la décennie à venir ?

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

Fred

Célibataire, 42 ans, curieux et touche à tout. Passionné par les voyages, le sport et la gastronomie.

Laisser un commentaire