– mis à jour le 18/09/21

Dans la grande bataille des applications de rencontres, il devient de plus en plus difficile d’innover. Pourtant des start-ups continuent de venir avec de nouvelles idées pour se démarquer. C’est le cas de SwoonMe (que l’on peut traduire par « fais-moi me pâmer », tout un programme !).

Il est certes bien connu que la voix a un certain pouvoir de séduction. Qui n’a jamais été séduit par une voix au téléphone notamment, ou même au contraire repoussé par un timbre qui ne l’inspirait pas ?

« On peut en dire tellement à propos d’une personne juste en écoutant sa voix : personnalité, sociabilité, émotionnalité, et encore bien plus. » déclare Tanvi Gupta, conceptrice de cette nouvelle application.

Qui est derrière SwoonMe ?

Tanvi Gupta fut spécialiste produit chez Facebook. Elle et son équipe basée à San Francisco ont travaillé sur ce projet durant le confinement.

Tanvi Gupta créatrice de SwoonMe

Sur le site, elle explique son inspiration et la genèse du projet :

« Célibataire à New York il y a environ 6 ans, j’ai toujours senti que le dating n’y était qu’une affaire d’apparence. J’ai eu beaucoup de rendez-vous avec des personnes rencontrées en ligne, mais il était difficile de se connecter avec quelqu’un tant l’attraction était superficielle. (…) J’étais vraiment fatiguée de me sentir comme un objet aux yeux des hommes.
Après avoir abandonné les rencontres, ma mère m’a présenté un homme incroyable (aujourd’hui mon mari). Nous avons commencé à discuter durant de longues nuits au téléphone, à propos de nos intérêts communs, de voyages… Lorsque nous nous sommes rencontrés, il y avait indéniablement une alchimie entre nous. Nous sommes tombés amoureux de bien plus que ce qui était visible avec les yeux. J’ai réalisé que l’amour était un sentiment profond, pas quelque chose de visuel.

Mon équipe et moi avons imaginé SwoonMe pour aider les célibataires à trouver l’amour avec leurs oreilles et pas seulement leurs yeux. Je veux qu’ils ressentent cette excitation quand vous entendez la voix de quelqu’un pour la première fois. Je veux aider à créer des connexions romantiques basées sur la voix et non les photos. »

Tanvi a aussi déclaré avoir été inspirée par une autre application en vogue, Clubhouse, un réseau social qui ne propose que la voix en direct comme moyen de communication.
« Ce genre d’application créé de nouveaux niveaux d’intimité et d’interaction. C’est ce que nous essayons de capturer avec SwoonMe. »

Murmure à l'oreille et frisson

La voix pour se libérer des apparences

C’est en partant de ce postulat que sa fondatrice a décidé de lancer une application où les profils se constituent d’un avatar, et d’enregistrements audio. Plus de photos (dans un premier temps) donc !

« Je me suis toujours sentie jugée selon mon apparence, que ce soit pour des rendez-vous, des entretiens… Je n’ai jamais voulu juger et être jugée là-dessus. Cela peut se justifier dans certaines situations, mais cela ne devrait pas être le cas lorsqu’on nous cherchons l’amour, comme ça l’est devenu aujourd’hui.
Les rencontres basées sur le physique sont devenues la norme dans notre culture, mais j’ai toujours senti que c’était un problème. On a l’impression de choisir nos options au milieu d’une véritable foire aux bestiaux sur toutes les applications de rencontres. Sur toutes ces apps comme Tinder ou Bumble, les hommes voulaient tout de suite échanger des selfies et me rencontrer alors qu’ils n’avaient même rien vu de mon profil. (…) J’ai donc toujours voulu changer cette dynamique et l’expérience sur le marché des rencontres.
 »

SwoonMe veut donc en finir avec le swipe incessant de photos et le choix seulement basé sur le physique. L’application souhaite ainsi encourager la réelle exploration des profils (en l’occurrence l’écoute des fichiers audio des autres membres), pour des rencontres virtuelles moins superficielles, et permettre d’éprouver une attirance pour une personnalité plutôt qu’une photo.

SwoonMe comment ça marche ?

Le principe est simple : une fois votre profil créé, il vous suffit de prendre un selfie, qui sera utilisé pour la génération automatique de votre avatar (façon cartoon).
En plus des quelques traditionnelles questions de base, il vous faudra ensuite ajouter au moins un enregistrement audio (pour vous présenter, dire ce que vous recherchez, etc.).

Il vous suffit ensuite de consulter (et donc écouter !) les profils. Quand un « match » a lieu (à la manière des Tinder-like, deux membres qui s’apprécient mutuellement), les deux personnes peuvent communiquer. Elles seront d’ailleurs encouragées à poursuivre via le format audio.

L’application n’oublie pas de proposer quelques fonctionnalités supplémentaires. La fonctionnalité « Reveal » permettra par exemple de montrer votre photo aux contacts avec qui vous avez initié une conversation seulement lorsque vous l’aurez choisi.
SwoonMe prévoit d’ajouter d’autres options régulièrement, à commencer par le « Icebreaker » , offrant la possibilité de poser une question pour briser la glace.

SwoonMe en chiffres (et en pays)

Quelques semaines seulement après son lancement officiel, SwoonMe revendique un millier de membres, et prévoit de dépasser les 10 000 utilisateurs d’ici la fin de l’année.

« Nous voyons déjà une belle progression organique et ce sans publicité.
En moyenne nos membres passent au moins 10 minutes par jour sur l’appli.  On constate que nos utilisateurs sont très excités à l’idée d’enregistrer leurs messages vocaux et d’écouter ceux des autres. Les connexions intimes se font déjà sur SwoonMe et nous sommes extrêmement ravis de le voir.« 

L’application cible actuellement les villes de San Francisco et Los Angeles, mais tous les Américains peuvent s’inscrire, avec un lancement officiel pour l’ensemble des Etats-Unis incessamment sous peu.

SwoonMe suscite également beaucoup d’intérêt déjà en France, en Italie, en Australie, en Pologne, et en Grande-Bretagne.
Devant le bel accueil réservé à l’application particulièrement en France justement, l’hexagone devrait être le premier pays européen à être prioritisé après les USA et le Canada !
A noter que l’expansion de SwoonMe à l’international sur le marché global est essentiellement prévue pour 2022.

SwoonMe combien ça coûte ?

La bonne nouvelle est que l’application sera 100% gratuite, au moins au début. De quoi tester l’application sans risque, même s’il faudra évidemment se montrer patient avec le nombre de membres (surtout en dehors des Etats-Unis, d’ici que l’application devienne populaire en dehors du pays de l’Oncle Sam donc).
Des plans premium devraient voir le jour dans le futur.

Parmi les autres avantages que l’on peut associer à SwoonMe, il sera plus difficile pour les arnaqueurs d’ajouter un faux fichier audio et de se faire passer pour quelqu’un d’autre, à l’inverse des photos. Une application qui devrait donc être moins gangrénée que d’autres par les scams et faux profils.

SwoonMe est disponible pour Android et iOS.
Lien vers le site et pour le téléchargement : https://www.swoonmedating.com/

Mise à jour 18/09 : SwoonMe aura son émission de radio !

Preuve de son dynamisme, SwoonMe a conclu un partenariat avec la plate-forme de streaming audio nouvelle génération Spoon Radio. Fondé en 2016, Spoon Radio est devenu le plus grand réseau social audio pour la nouvelle génération, avec plus de 1,5 million d’utilisateurs actifs.

SwoonMe organisera ainsi son premier Live Dating Show « Hear the spark » le 22 septembre.
Cette émission mettra à l’honneur des membres de l’application qui auront le privilège d’avoir un rendez-vous (audio bien sûr) avec un ou une influenceur (se).

Live Dating Show SwoonMe

Tanvi Gupta, CEO de SwoonMe, se montre enthousiaste et ravie : « SwoonMe est avant tout un endroit pour que nos utilisateurs puissent faire naître une romance grâce à un format moins traditionnel, qui leur permet d’explorer les personnalités et priorités de partenaires potentiels sans le côté superficiel auquel ils pourraient être confrontés sur d’autres applis de dating. Les communautés de Spoon et SwoonMe sont alignées sur l’importance de l’inclusivité, d’être entendu et écouté, et nous sommes excités de collaborer afin de créer un meilleur genre d’émission de dating.« 

Il sera également possible de retrouver les émissions de SwoonMe (y compris en podcast) à cette adresse : https://www.spooncast.net/profile/1101640165/board

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

Fred

Célibataire, 42 ans, curieux et touche à tout. Passionné par les voyages, le sport et la gastronomie.

Laisser un commentaire